L’homme aux deux chapeaux

/ Décembre 3, 2018/ Nouvelles

Nicolas Beauchemin est marginal. C’est lui-même qui le dit. L’ancien séminariste qui, dans la vingtaine, a abandonné le projet de devenir prêtre pour fonder une famille, a décidé de mettre en commun sa foi et son amour de la philosophie, et de l’humain, pour en faire profiter autrui. Dans la fleur de l’âge, ce grand sportif et papa de trois enfants est probablement le seul individu qui peut se targuer d’être à la fois intervenant en soins spirituels en milieu hospitalier et aumônier (padre) dans les Forces armées canadiennes.
lire la suite

Share this Post